Comment contester un éthylotest ?

Les contrôles de police visant à vérifier le taux d’alcool dans votre sang peuvent vous surprendre à tout instant. Ces tests s’ils sont de bonne facture pour garantir la sécurité des usagers de la route, ne sont pas toujours fiable à 100 %. Il peut arriver que vous n’ayez pas bu à outrance et que le test révèle un taux élevé d’alcool dans votre organisme. Pour ne pas subir injustement les sanctions prévues pour ces cas de figure, il est important de savoir comment contester le test.

Comment se fait le test ?

Pour faire un test d’alcoolémie, les forces de l’ordre procèdent en suivant deux étapes. En un premier lieu, le dépistage se fait en suivant les indications pour le bon fonctionnement de l’appareil. En second lieu, un contrôle du résultat de votre test se fait au cas où le résultat se révèlerait positif.

Pour voir toute l’actu des éthylotest lisez cet article

Pour le faire, les agents utilisent souvent un éthylotest ou un alcootest chimique. Il s’agit souvent d’un ballon en plastique que l’on utilise qu’une seule fois. Le test peut être aussi électronique. Dans ce cas, il s’agit de souffler dans un appareil sur lequel le résultat s’affiche de façon numérique. Ce dernier équipement peut être utilisé plusieurs fois.

Une fois que le résultat est positif, la seconde étape du test consiste à vous faire un prélèvement sanguin. Il en est également ainsi lorsque vous n’êtes pas disposé à faire le test. Ce prélèvement se fait dans deux bocaux différents. Le second sert à faire des contre-vérifications si c’est nécessaire.

Du processus de contestation

Après le contrôle si vous n’êtes pas en phase avec les résultats, vous devez immédiatement contester le test. Si le dépistage a été fait avec un éthylotest vous devez vous assurer du fait que cet appareil est homologué et réponde aux normes internationales. Il faut aussi que l’appareil ait subi un contrôle au moins un an avant la date de votre test.

Si vous désirez un modèle aux normes française regardez ce test

Il est même possible que vous exigiez un second test pour confronter le premier. Par ailleurs, vous pouvez ne pas contester le résultat immédiatement. Dans ce cas, un délai de 5 jours est demandé au cas où il s’agirait d’un prélèvement sanguin. Après contestation, si un écart s’observe au niveau des résultats, c’est le taux le plus favorable que l’on vous attribue.

En outre, il est préférable d’avoir sur soi, un alcootest pour vérifier votre taux d’alcoolémie par vous-même. Cet équipement ne coûte pas cher. Vous pouvez l’avoir en pharmacie avec 1 euro. C’est un excellent moyen de prévention pour vous éviter les désagréments policiers en cours de route.

En conclusion, il faut retenir qu’il est bien possible de contester un éthylotest. L’essentiel est d’être sûr de soi et de rester dans les normes. Par ailleurs, il est préférable de conserver sur soi dans sa voiture, un appareil de dépistage pour se contrôler avant de prendre la route. C’est ainsi que vous pourrez éviter ces contrôles et les problèmes qui vont avec. Le test est disponible dans les pharmacies à moindre coût.

A lire aussi : Comment bien installer un chauffage à inertie ?

Laisser un commentaire