Quelles réglementations sur une trottinette électrique ?

Tous les moyens roulants sont soumis à une réglementation. La trottinette électrique n’y échappe pas car elle est de plus en plus utilisée et elle permet de rouler à des vitesses non négligeables. Ces textes servent à encadrer l’utilisation de l’appareil et surtout de protéger l’utilisateur ainsi que les autres usagers des voies publiques. Si vous devez utiliser une trottinette électrique, voici quelles réglementations vous devriez respecter.

Se renseigner sur les dangers à trottinette ici : https://abonne.lunion.fr/id228067/article/2021-01-30/de-nouveaux-dangers-avec-lessor-des-trottinettes-electriques-soissons

Obligation de souscrire à une assurance civile

Parmi les réglementations auxquelles vous devez vous soumettre quand vous roulez avec une trottinette électrique, il y a l’assurance civile. Elle est obligatoire pour tous les types de trottinettes électriques quelle que soit la vitesse maximale de celles-ci. Ne pas s’y conformer peut vous exposer à de lourdes sanctions que vous auriez préféré éviter.

La trottinette électrique est interdite aux moins de 12 ans

La trottinette électrique est un matériel roulant qui peut atteindre facilement une vitesse de 25 km/h. A cette vitesse et surtout avec les nombreux autres usagers de la route, un accident peut avoir de lourdes conséquences. Le législateur estime alors, à juste titre d’ailleurs, qu’un enfant de moins de 12 ne saurait appréhender tous les risques liés à la conduite de la trottinette électrique. Voilà une des raisons pour lesquelles il est interdit aux enfants de cet âge de conduire ce matériel roulant.

Où rouler en trottinette électrique

L’usage de la trottinette électrique est interdit sur les trottoirs réservés aux piétons. Si vous vous roulez là, faudrait alors couper le moteur de la trottinette électrique. Toutefois, en cas d’autorisation spéciale de la mairie, vous pourriez rouler sur les trottoirs. Sinon, vous devez rouler sur les pistes cyclables qui sont bien plus sécurisées pour ce type d’engins. S’il y a des chaussées principales sur lesquelles la vitesse est limitée à 50 km/h, vous pouvez également les emprunter avec votre trottinette électrique.

La vitesse maximale

La loi est très dure sur la vitesse des trottinettes électriques. Sur les voies publiques, vous devez rouler à une vitesse maximale de 25 km/h. si vous dépasser cette limite, vous risquez une amende de 1500 euros. Pensez à votre sécurité et celle des autres quand vous êtes sur la voie. N’oubliez pas que si vous êtes passionnés de ce sport, il existe des circuits dédiés à cela sur lesquels vous pourriez rouler à des vitesses très élevées.

À voir aussi : Sablage et grenaillage, quelle différence ?

Il faut être vu sur une trottinette électrique

Quand vous roulez sur une trottinette électrique, surtout la nuit, il est indispensable qu’on vous voit facilement. Pour cela, la loi vous oblige à porter un gilet réfléchissant ou à défaut un brassard jaune qui permettent de vite vous distinguer sur la voie. Vous devrez aussi vous assurer que votre trottinette électrique dispose de phares et de feux arrière pour une bonne visibilité. Egalement, le klaxon est obligatoire pour signaler votre présence au besoin.

D’autres interdictions sont faites toujours dans le souci de protéger tous les citoyens. Ainsi, il vous est interdit d’utiliser des écouteurs quand vous êtes sur une trottinette électrique et vous n’êtes pas autorisé à rouler dans les immeubles.

N’hésitez pas, pour plus d’informations rendez-vous sur ce site.

Laisser un commentaire